Les Dons de la Conscience

Aujourd’hui la rencontre de Mercure et Jupiter dans le Ciel nous invite à réfléchir à l’Espace, au Cœur, à cette rencontre, dans le Lieu secret de la Conscience.

(1)Mercure (R.4) est le Luminaire, le plus proche du Soleil. Il est Celui qui reflète et réfracte la Lumière du Feu central dans l’Espace. Jupiter(R.2)  le Seigneur de l’Espace et Maître de l’Art du Cœur, est celui qui envoie lumières, messages et enseignements pour préparer le champ de la croissance bénéfique. Il agite l’espace solaire par une vague d’Amour harmonique, et cette Énergie magnétique unifie et  met en corrélation les ‘ Centres’ dans le ‘Champs’ selon le canon de l’Harmonie.

L’impulsion de cette Puissance est rendue encore plus extraordinaire par leur symétrie ou accord profond : dans le Système Solaire, le quatrième Luminaire sacré, Mercure, vole,  sur la seconde orbite, ‘aimante’, pendant que le second Luminaire sacré, Jupiter, vole sur la quatrième orbite ‘harmonisante’. Parmi les sept orbites, celle-ci est centrale, elle met Jupiter en rapport de résonnance avec le Seigneur du  quatre, Mercure, et en déploie le pouvoir. Cette position en fait le véhicule de toutes les consonances, réflexions et transparences. Les ondes qui proviennent de la quatrième Orbite transmettent à tous les points de l’Espace solaire, la capacité divine et universelle de la syntonie, c’est-à-dire en accord avec tout ce qui l’entoure.

Leur rapport 2-4, rend l’activité de l’un indispensable à l’activité de l’autre. L’une, pour ainsi dire, se déverse dans l’autre et la rend possible. Cette collaboration parfaite et féconde démontre la plus belle des vérités, selon laquelle il n’existe pas d’amour sans harmonie, ni d’harmonie sans amour

Par  leur parfaite concordance, ces deux Luminaires, préparent ensemble, le champ et les substances spatiales, nécessaires aux processus solaires, dans ce monde ‘subtil’ qui se soumet à la manifestation. C’est un lieu intermédiaire entre l’esprit et la substance, défini comme psycho-spatial, dans lequel règnent les valeurs et les qualités : le monde de la conscience, de la sensibilité et de la ‘lumière’.

Et c’est la Conscience qui, véritablement par sa nature spatiale sensible aux qualités et, sa nature vitale capable de l’utiliser, est destinée à s’étendre pour devenir solaire et se dilater à l’Infini. La Conscience est le lieu psychique de tous les rapports, le règne du dialogue céleste, nourri par l’amour et par l’harmonie des rapports réels, l’espace dans lequel tout communique avec Tout, mais où l’ensemble illimité des échanges est ordonné par une hiérarchie de niveau. La Conscience est ce lieu qui peut être recherchée et connue, mais seulement à travers ‘la pensée du cœur’ (Mercure-Jupiter), le pouvoir de l’amour intelligent qui enseigne le sens de la vie, la valeur et la compréhension des événements et qui transforment en sagesse chaque expérience.

« Le dialogue entre le Cœur est l’Espace produit des dons inestimables, qui appartiennent à toute l’humanité et se répandent de manière inexorable » (2)

« Vivre et travailler sur une sphère qui vole et tourne dans l’Espace est une véritable science, qui demande la maîtrise de nombreuses variables et s’atteint seulement en vivant jour après jour entre la lumière et l’ombre. Bien qu’elle soit établie dans le soleil, la conscience n’est plus retenue au milieu des alternances oscillantes et le calme surgit. Les choses alors, sont vues et comprises pour ce qu’elles sont, et non pour ce qu’elles paraissent. Le citoyen du Soleil peu à peu, s’identifie avec la lumière,  l’irradie, il vit et œuvre omniprésent dans le Système. Ces quelques mots décrivent un Yoga qui, en passant par le Ciel conduit dans le Feu ». (3)

« Toutes les formes, qui sont autonomes et libres, croissent et se développent autour de leur propre centre spécifique. Ce centre en fixe, soutient et permet les symétries, il en est aussi le principe équilibrant. Ce point présent dans chaque créature et caché, reflète l’harmonie universelle de la vie ; c’est une présence active, puisqu’il a non seulement le tâche, mais également le pouvoir de réduire continuellement les déséquilibres, les conflits et les disparités, en regardant toujours le modèle céleste. C’est le véritable point de référence de la structure totale psycho-physique formelle, et par sa nature, il réagit à tous les centres harmoniques de n’importe quelles autres formes vivantes. C’est un centre pulsant : rythmique et capable de répondre à tous les rythmes » (4)

« Une réelle connaissance et la réalisation du Monde Supérieur sont indispensables à l’humanité. Les religions ont causé les plus terribles guerres. La plus choquante cruauté fut produite par des pensées  spasmodiques à l’égard du Monde Supérieur. Ces horreurs indiquent que le Monde Supérieur n’est pas compris dans toute sa grandeur.

La réalisation du grand Monde de Beauté produira un courant de véritables pensées. Celui qui connaît le Monde Supérieur est un sage créateur, et non un meurtrier. En esprit, au sommet, l’homme peut participer à la communion avec la Puissance du Très Haut.

Seule une réelle compréhension du Monde Supérieur accordera l’équilibre à l’humanité. » (5)

 

 

Taggé , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire