Les Signes du Ciel – 3ème Quart du cycle 2015

grafico_eliocentricoL’Astrologie héliocentrique (tropicale) est engagée à déchiffrer les impulsions causales des évènements, ces « puissances qui produisent les précipitations » que Platon définit comme les Idées. Leur incidence, pour la Conscience humaine, est au niveau du mental « abstrait » : c’est sur ce plan vibratoire que le monde spirituel de l’Âme assume progressivement le gouvernement central en qualité de Cœur et Vulcain solaire.

D’une manière analogue, pour la clé astrologique/astronomique, dans notre Sphère solaire, de telles Idées ou énergies vitales de l’Espace s’associent en Formules Idéales sur le plan de l‘Ecliptique, selon les incidences des Luminaires en mouvement dans le cercle du Zodiaque. Cette bande céleste n’est autre que l’Horizon qualifié ou le « champ de vision cosmique » du Penseur central, le Soleil ou Logos solaire, l’Âme ou « le soleil de son système ».

tabella_aspetti1Les positions ou incidences des Luminaires dans l’Horizon héliocentrique zodiacal deviennent alors des Directions ou des Rayons spatiaux, à travers et le long desquels le rayonnement solaire du Centre (Soleil-Âme) magnétise et qualifie le Champ : les évènements et les formes des « trois mondes » (mental, émotionnel et physique) seront ensuite fondés, causés par ces Directions ou canaux énergétiques activés par le Rapport cosmique entre le Créateur solaire et ses Frères les Planètes, les Formulateurs : « l’énergie suit la pensée ».

Puisque le code de la pensée et du langage humain (mantrikashakti pour la Sagesse orientale) ne peut que provenir de la Pensée solaire et spatiale, on peut tenter de traduire ses Directions ou psycho-métries en Formules, qui synthétisent les Valeurs impliquées et nous aident à appliquer les Décrets célestes.

C’est ensuite à l’Astrologie géocentrique (tropicale), ici considérée dans sa Source ésotérique définie comme la Science des Relations spatiales[1], que revient la tâche complémentaire de décoder comment ces énergies causales se traduisent en forces manifestées ou en effets dans le champ planétaire et humain.

Et c’est à nous, les Hommes, de nous approcher, humblement et avec audace, des Décrets élusifs du Plan solaire et d’y accorder progressivement notre Pensée, notre Désir et notre Action. Qu’ils soient de plus en plus en résonnance avec le Pouvoir, l’Amour et la Lumière répandus par le Ciel.

*

En ce qui concerne les principaux rendez-vous de notre Orbite planétaire, la Date imminente du solstice de juin 2015 voit les énergies causales du cycle annuel entier (libérées et imprimées sur l’Ecliptique au moment du solstice de décembre 2014) atteindre un pic d’intensité et d’accomplissement « idéal », avant de décliner, lors de la phase descendante semestrielle suivante.

Dans cette moitié d’expiration du Cycle annuel de notre Planète, les Causes commencent alors à se « voiler » avec des couches de substance, quoique encore abstraites et subtiles au niveau héliocentrique/animique, et plus formelles et concrètes sur le plan géocentrique/personnel.

De telles Causes, à l’instant du solstice du Capricorne (décembre), canalisent dans le creuset terrestre et dans le ‘cycle simple’ de la Terre, toutes les potentialités des Cycles supérieurs et plus ‘profonds’ du Ciel solaire et cosmique. C’est ensuite au sommet solstitial de juin que la Conscience solaire et la conscience personnelle s’apprêtent à « tirer profit » de telles Décisions fixées par les Constructeurs célestes ou intérieurs : alors le Vulcain du Soleil (l’Âme) « se plonge » dans la Vallée de la Manifestation ou de la Lumière obscure du Cancer, pendant que la Terre (la Personnalité illuminée) se dresse face à la Lumière transcendante de la « Porte des dieux », le seuil du monde spirituel gardé (pour ce cycle precessionnel) par le Capricorne.

Carte héliocentrique tropicale

3° Quart de Cycle

Terzo Quarto di ciclo 2015 - elioc

Roue interne : Luminaires au Solstice du 21 juin 2015 h 16.38 UHT
Roue externe : Luminaires à l’Equinoxe du 21 septembre 2015 h 8.21 UHT

Pour le prochain Solstice du Cancer (le 21 Juin 2015), voici donc les Sept Formules (7 héliocentiques, causales au niveau mondial, et 7 géocentriques, actives au niveau individuel) qui peuvent focaliser l’énergie distribuée par les 7 Luminaires sacrés dans l’Espace de la Conscience solaire sur la Planète et dans l’Homme (pour tout le 3ème quart de cycle de l’année 2015, jusqu’au prochain rendez-vous à l’Equinoxe de septembre).

Maintenons-les dans la sacralité du Coeur et semons-les dans son champ solaire, doré, jour après jour, souffle après souffle, pour qu’elles deviennent les semances vivantes, magnétiques et créatrices du Nouveau :

1) Soleil/Vulcain en Cancer – Terre en Capricorne (impulsion héliocentrique)

La Volonté solaire pousse à édifier le nouveau monde.

 1) Vulcain/Soleil en Cancer (resonance géocentrique)

Que l’humanité puisse incarner une Culture imprégnée d’Esprit 


2) Jupiter en Lion (carré à Vénus et Saturne, trigone à la Terre, sextile à Mars).

L’Amour solaire gouverne les forces constructives de l’ascension.

 2) Jupiter en Lion

Que le Coeur synthétise les nombreuses formes


3) Saturne en Sagittaire (proche de Vénus, carré à Jupiter et à Neptune, quintile à Mercure).

Le Penseur solaire active le feu dynamique du But.

3) Saturne en Scorpion

Que la Lumière soit l’arme du guerrier


4) Mercure en Verseau (sextile à Uranus, quintile à Saturne et semi-sextile à Pluton)

Le Messager solaire accorde à l’étalon d’or.

4) Mercure en Gémeaux

Que la parole de l’Homme naisse de la synthèse de l’esprit et du cœur


5) Vénus en Scorpion (carré à Jupiter, quinconce à Mars)

Le Porteur de la Lumière révèle la splendeur de la Vérité

 5) Vénus en Lion

Que l’esprit de l’Homme soit ouvert au Dessein divin


6) Neptune en Poissons (carré à Saturne)

Le Sauveur solaire instille la vision du plus grand Bien.

6) Neptune en Poissons

Que la valeur du sacré conduise le Sublime à l’Humanité


7) Uranus en Bélier (carré à Pluton, sextile à Mercure et quintile à Mars)

L’Initiateur solaire illumine le centre propulsif de la nouvelle Culture.

7) Uranus en Bélier

Que le Plan soit compris et mis en œuvre à travers de formes complètes


*

Comparaison entre les Sept Impulsions et les Formules héliocentriques des deux Solstices, l’Axe du monde dans le Cycle annuel 2015 :

1) L’impulsion d’édifier un nouveau monde est une réaction à l’affirmation, dans le monde des Causes, du mystère de l’Infini au centre propulsif de la nouvelle Culture.

La Direction infinie tracée par la Terre et le Soleil/Vulcain au moment du solstice, au niveau cosmique (environ, tous les 13000 ans !) trace l’arc d’Union entre le Centre galactique d’une part et la constellation du Grand Christ cosmique Orion d’autre part : un tel arc sacré est ancré, dans la clé de voûte, au Pôle Nord de l’Ecliptique dans la constellation du Dragon ainsi qu’à l’Etoile polaire, le sommet qui est actuellement fixé par la Volonté planétaire (exprimée astronomiquement par l’axe polaire terrestre).

C’est le temps du Début pour la nouvelle Culture, et chaque solstice en avance d’un pas en direction de l’Infini[2].

Orse-Drago-Orione

2) Le soin des forces constructives de l’ascention est le point d’alerte culminant de Jupiter, le Maître solaire, qui, en Lion, a attiré vers le mystère du Centre.

Le 14 Juillet 2015, Jupiter laissera la qualité fauve-orangé du Lion (1er-5ème Rayons : conscience de soi, pouvoir et construction mentaux) pour enseigner le bleu-vert de la Vierge (2ème-6ème R. : Amour et Unité), donnant comme Prométhée le « Feu à la Terre » – le gouvernement à partir du Centre et la tension du mental dans la Lumière pour donner forme à un but.

3) Saturne, le Concepteur solaire, active le feu dynamique du But : ainsi, pas à pas, avec rythme, Il dévoile le Mystère de la Beauté.

Saturne, qui au niveau géocentrique ‘ »rétrograde » en Scorpion depuis le 15 juin jusqu’au 18 septembre 2015, en Sagittaire oriente la Conscience (encore pour deux années) vers les mondes lointains, aux rêves espérés, aux visions rendues réelles par le pouvoir de la Confiance. En ce deuxième semestre de l’année, Il est ‘mis à feu’ par les carrés de Neptune et de Jupiter (ce dernier aspect culmine le 21 septembre) qui en font la ‘pointe de la Flêche’ de la Volonté solaire qui pointe vers le Nouveau.

4) Le Messager solaire accorde chaque partie de l’Oeuvre au canon d’or : telle est la Voie du Milieu pour réfléchir le mystère de la Lumière transcendante sur la Terre.

Le Modèle ou référence centrale de l’année, déterminé par Mercure, est la Lumière du Capricorne (1er-3ème-7ème R.), initiatrice, planificatrice et organisatrice. A présent, une ‘variation sur le thème’ est introduite, celle qui est “aquarienne” (= du Verseau, considérant qu’au solstice de décembre suivant, Mercure sera par contre en Poissons) : la Lumière est « le mouvement rythmique du feu » qui relie, en des rapports justes, les multiples à l’Un Infini.

5) La Construction manifeste de 2015 prévoyait le lancement du mystère de la Fraternité cosmique (Vénus en Verseau au Début solstitiale) : à présent, à son sommet, Vénus accomplit cette tâche, par rapport à son Frère mineur – la Terre-Humanité, en révélant la splendeur et l’Art de la Vérité (Scorpion) ». « L’Art est le seul moyen vital de la nouvelle culture ».

6) Pour ramener au mystère du Salut et du Sauveur (Poissons), Neptune, le Prêtre Solaire, instille la vision du plus grand Bien.

Neptune (Seigneur des Eaux ou des énergies ‘rapprochantes’) dans Son Signe est très puissant jusqu’à 2025) : Il submerge ce qui est irrécupérable, tout en sauvant les valeurs d’union qui conduisent à la Communion des parties.

7) Uranus, l’Initiateur solaire (en Bélier jusqu’à 2018), rayonne la Volonté du Gouvernement central solaire : son épouse Gaïa, la Terre-Humanité, à présent immergée dans la ‘Lumière transcendante’ du Sommet, résonne avec puissance à sa ‘traction cosmique’, et atteste le Feu des Mystères au centre propulsif de la nouvelle Culture.

Répondant à l’instance d’une Astrologie vivante, notre Soleil intérieur saisit donc un tel axe du monde, mis en place héliocentriquement par les deux Points solstitiaux, et le projette sur le Plan d’Amour et de Lumière de l’Ecliptique, pour créer un champ magnétique solaire sur la Terre et dans le coeur de chaque homme.

*

Carte géocentrique tropicale

3° Quarto - geocentrico Solstizio di giugno

En renversant la perspective, c’est-à-dire du point de vue géocentrique, concernant la précipitation des énergies au niveau planétaire et humain, la carte du solstice (réglée sur le méridien de Greenwich) semble indiquer une réalisation ou un accomplissement de la conscience solaire ou de l’âme : Jupiter et Vénus, soutenus par le très beau trigone d’Uranus en Bélier, culminent au ‘medium coeli’ en Lion. C’est un succés de toute façon ‘obtenu à la sueur de son front’ par l’intense configuration planétaire nommée ‘le doigt de Dieu’,[3] qui les voit comme les cibles des deux quinconces (150°) rectificateurs de Pluton le Destructeur en Capricorne et de Kiron, le Guérisseur en Poissons : l’homme et l’Individu-humanité auront l’opportunité de concentrer leur propre pouvoir d’auto-libération, pour apprendre à soutenir de manière responsable leur propre vie et la Planète.

Pour parvenir à un tel triomphe, il faut agir (l’ascendant, « la direction de l’âme », en Scorpion), et vaincre la présomption rigide et la vanité orgueilleuse du libre-arbitre inconsidéré ou peu prévenant (la Lune, « le Gardien du Seuil » et le gardien de la prison de l’âme, en Lion 10ème Maison, en carré à Saturne en Scorpion 1ère Maison et sextile au Soleil en Cancer en 8ème Maison). Il s’agit d’un arbitrage “non-libre” : ce libre-arbitre est à l’inverse de la Liberté car il s’exerce en étant détaché des grands rythmes de l’Espace, et par conséquent déconnecté de l’unique Ordre du Coeur qui ‘à partir du Centre’ vibre avec l’UN Infini.

Fiore della Vita riflesso

Le Seigneur de l’Espace attend ses bien-aimés pour rétablir l’Ordre de l’Amour sur la Terre.


[1] Voir « Introduction à l’Astrosophie » et « Du temps linéaire au temps cyclique » (en Italien) dans la section Documents du TPS et, comme réference de base, l’Astrologie Esotérique du Traité des Sept Rayons d’A. A. Bailey.
[2] Dans l’hypothèse du Cycle synthétique de 840 ans, le plus petit multiple commun entre les Cycles planétaires héliocentriques, le Septième Jour (de la supposée Semaine solaire de 840×7= 5880 années) prévoit une première précipitation de la Nouvelle Culture aquarienne selon un ‘Début solstitial’ en 1910 et un ‘Sommet solstitial’ après 420 ans, en 2330. (Voir « Du temps linéaire au temps cyclique« ). Entre temps,’arrivent’ les conjonctions entre Jupiter et Saturne en Verseau en 2020 (la dernière fut en 1404 !) et celle-ci entre Uranus et Neptune, en 2160, après 3600 ans !).
Par contre, selon le code des Eres, les Sources ésotériques indiquent 2117 comme l’entrée effective dans la constellation du Verseau, avec une préparation de 250 ans, précédant cette date (depuis 1870), une stabilisation durant les 250 années suivantes (jusqu’en 2370), et un point culminant au milieu des 2160 ans de cette Ere autour de 3200 après J.C.
[3] Le Doigt de dieu ou Yod : au niveau humain « Le yod demande réadaptation ou régénération émotive ou mentale. La planète centre de convergence indique les énergies à régénérer [en tel cas : Jupiter en tant que manie de grandeur et Vénus comme esprit-désir égocentriques]; son signe [Lion] la manière selon laquelle les énergies doivent être corrigées ou expérimentées de nouveau [responsabilité et gouvernement de soi, générosité]; sa maison le secteur de la vie dans lequel la transformation arrivera [10ème et 9ème Maisons : rôle/réalisation sociaux et associations]. »
Taggé .Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 réponses à Les Signes du Ciel – 3ème Quart du cycle 2015

  1. Disdier Mélanie dit :

    Bonjour! juste un partage
    Sur le plan archétypale, ou hiérarchique, Toutes les parties du grand Tout sont accordées et harmonisées entre elles par l’intermédiaire et l’habileté de son Divin Messager, Mercure. C’est l’unique condition au bon fonctionnement de cet orchestre céleste, afin d’établir de JUSTES RAPPORTS entre chaque cellule de l’Univers, entre la Multiplicité de la Création et L’Un Infini, mais aussi de JUSTES RAPPORTS entre l’humanité et son environnement, l’humanité et la Hiérarchie, et l’humanité avec elle-même.
    L’Obtention de tels rapports harmonieux, irradiant de justesse et de beauté s’obtiennent par une planification et une organisation de toutes les parties en jeux, (des forces et des énergies célestes aux forces et aux énergies humaines) dans l’oublie des petits intérêts personnels, avec une vision toujours plus large, toujours plus vaste, offrant en même temps une opportunité de d’expansion conscience à toutes les unités en présence, et à l’ensemble ainsi que de déploiement de toutes la facultés au service de l’Unité, et de l’établissement de juste relations, fondation de la création d’une nouvelle Culture/Civilisation.
    A travers la synthèse du cœur et de l’esprit, une parole juste naît, une parole créatrice de beauté, d’ordre et d’harmonie. Une parole issus de la graine de l’esprit, au cœur de laquelle repose l’Infini, toujours en action et cependant immobile. Alors le cœur et l’esprit unit en une unique direction, reflète sur terre, au cœur de la Parole, le Feu du Ciel;

    • Antonella N. dit :

      Mercure, le Seigneur du Langage (Mantrikashakti en Sanscrit) qui donne à l’humanité le pouvoir et la sagesse pour ré-créer soi-même et les règnes inférieures. Oui, la Parole du Coeur qui a le même Son et la même Lumière du Soleil. “Mercure est comme le Soleil”, l’homme illuminé est comme un dieu…

Laisser un commentaire