Entrée du Soleil dans le signe du Verseau

Nous entrons dans le signe du Verseau, le signe du service.

« JE SUIS L’EAU DE VIE VERSÉE POUR CEUX QUI ONT SOIF »

Dans l’Évangile selon saint Jean (4, 5-42), Jésus dit « Tout homme qui boit de cette eau aura encore soif ; mais celui qui boira de l’eau que moi je lui donnerai n’aura plus jamais soif ; et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui source jaillissante pour la vie éternelle. »

« L’homme « portant une cruche d’eau » sur ses épaules est le symbole du signe du Verseau, le signe dans lequel l’universalité de « l’eau vive » doit devenir un facteur de la conscience humaine. » [1]

« … La jarre d’eau, posée sur les épaules, est le signe du fardeau représenté par le service. Il n’est pas facile de servir. L’homme aujourd’hui commence seulement à apprendre comment on sert. »[2]

« Aujourd’hui, nous avons un monde qui peu à peu arrive à comprendre le fait que « nul homme ne vit pour lui-même », et que c’est seulement lorsque l’amour, dont on a tant écrit et parlé, trouve son expression dans le service que l’homme peut commencer à travailler selon sa capacité innée. »[3]

« Service » est un autre mot pour indiquer l’utilisation de la force de l’âme pour le bien du groupe.

« Le service peut être brièvement défini comme l’effet spontané du contact de l’âme. Ce contact est si net et si bien établi que la vie de l’âme est en mesure de se déverser dans l’instrument que l’âme doit obligatoirement utiliser sur le plan physique…. Le service est une manifestation de vie. C’est un besoin pressant de l’âme…. C’est un désir de groupe... C’est le besoin vers le bien du groupe. »[4]

Ensemble versons l’Eau de Vie et d’Amour !

« J’entends le silence. Je reconnais le commencement, je sers le Bien Commun. Je verse l’énergie vitale dans l’Espace, qui se répand partout. Pas une goutte de mon eau n’est perdue.

Ainsi, j’alimente tout ce qui commence et grandit librement.

Ainsi, je nourris l’accomplissement et je promeus le Bien.

*

En versant l’eau de vie, je prépare la voie du retour du Maître Serviteur, que le monde attend. »

de Ludovico Einaudi « Elegy for the Arctic »

[1] Traité sur les Sept Rayons – Astrologie Esotérique – [[email protected]]

[2] Traité sur les Sept Rayons – Psychologie Esotérique -[[email protected]]

[3] Traité sur les Sept Rayons – Psychologie Esotérique II – [[email protected]]

[4] Traité sur les Sept Rayons – Astrologie Esotérique – [[email protected]]

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire