Le Groupe humain se dirige vers un Système et un Ordre planétaire


Le thème du système est une des « directions de travail » inhérente à la structure organique appelée The Planetary System (TPS), le Système planétaire, cette plateforme, ou plan online préparé par un groupe et un atelier de penseurs pour rechercher et partager des « Idées, des Formules et des Formes pour une nouvelle Culture et Civilisation ».

Dans la page du TPS dédié aux articles sur le concept de Système, on lit que le « Système » indique « une composition solide d’éléments« .

Premier d’entre tous, pensons aux systèmes des Nombres, avec Pythagore : « le principe et l’essence de toutes choses ».

La nature ‘solide’ qui distingue la disposition systémique des unités d’un ensemble ne peut pas être rigide, mais stable, intégrée, c’est-à-dire organique ou interactive de manière flexible dans ses rapports intérieurs, mais aussi extérieurs ; on pourrait dire que ‘systémique’ représente la méthode scientifique de la Nature pour organiser et ordonner, de manière harmonique, les unités ou les parties d’un ensemble, afin qu’elles  soient « dans un juste rapport  » autant entre elles qu’avec l’unité majeure.

L’Idée d’Ordre est encore plus dynamique que l’Idée de Système : Ordre vient en effet de la racine indo-européenne *AR-/*OR/*UR-, qui indique un mouvement vers, un mouvement pour unir et, en essence, UR signifie Lumière, Feu, courant d’énergie.

Une très importante Formule de l’enseignement ésotérique associe l’écoulement de l’énergie à l’activation de la conscience : lorsque les deux pôles de l’esprit et de la matière sont connectés, apparaît la conscience, le rapport, ici l’énergie s’écoule. Appliquée à l’humanité, en la voyant comme un système humain planétaire, lorsqu’un individu ou un groupe humain quelconque relient leur auto-conscience à la conscience planétaire ou Bien commun, ils ouvrent un canal d’écoulement pour l’énergie de cet ordre supérieur, et à son « mouvement pour unir ». La puissance énergétique de cet individu ou groupe humain devient alors systémique ou collectif.

C’est comme si une « prise d’énergie » était insérée dans le système de distribution du courant de la ‘Maison commune planétaire.’

Et chaque « prise de conscience » de cette portée a, on peut le supposer, une valeur et une ampleur bien différente de la soi-disant auto-conscience ou de la conscience de soi, qui va du simple enregistrement individuel d’une sensation, d’une émotion, ou d’une pensée intellectuelle à la conscience de ses qualités et de son unicité.

Cette conscience ou courant énergétique, au contraire, est planétaire, systémique, inclusive ou compréhensive, et elle introduit toujours plus résolument dans le monde et le plan de l’intuition ou « connaissance direct », ce « voltage » toujours utile et bénéfique au niveau général.

L’auto-conscience individuelle, le principe de base du règne humain ou du quatrième règne naturel de la Planète, mais aussi la conscience-de-soi des différents regroupements humains qui apparaissent autour de raisons plus disparates – de la plus partisane à la plus bien intentionnée -, peuvent et devront toujours mieux s’orienter vers une Conscience planétaire, selon la Direction et la Nécessité évolutives.

Cette Avancée évolutive ou ordonnée vers la Conscience planétaire, qui conduit chaque partie à se libérer et à libérer grâce au service d’or, du mineur imitant le supérieur, nous permet d’envisager trois aspects, selon les trois Lois principales du système solaire, indiquée dans la Tradition ésotérique.

1) Selon la Loi du meilleur résultat avec le minimum de dépense de forces ou de ressources, ou Loi d’Économie, les parties doivent s’organiser en un Système unitaire, ou de « composition solide d’éléments », comme cela se produit pour le système musculaire ou nerveux d’un organisme humain, par exemple, ou pour le système des règnes naturels de la planète, ou pour le système solaire, et ainsi de suite : la Conscience planétaire est systémique.

2) Selon la Loi d’Attraction et de Répulsion, la seconde Loi principale de ce Système solaire, l’harmonie doit être la règle sonore et progressive de la « conscience de Groupe », cette énergie de lien ou d’Amour qui dépasse toute friction ou fixation ou vision partielle.

Chaque Système de groupe ou de Groupe véritable, a un Cœur qui bat au centre, moteur d’union et d’ordre : le Cœur, noyau et source de la vie, est ce « soleil dans son système » qui sait aller au-delà de toute division ou partie décisive pour servir le « bien commun » ou sa fonction supérieure  » extérieure à lui « , pourtant gardée dans le noyau le plus profond de lui-même.

La Conscience planétaire est celle du Cœur commun du Groupe humain.

Ce soleil du Cœur commun, encore latent, qui est le meilleur potentiel, de plus en plus nécessaire et urgent, alimente, soutient et focalise au centre :

le Feu ou « le mouvement pour unir » de l’Ordre, c’est-à-dire le pouvoir propulsif de cette réalité énergétique ou dynamique qui est la structure même de la Vie, est « la Hiérarchie de l’Espace » et  le Principe de l’Unité de tout, et également de notre Humanité Une.

Ordre hiérarchique signifie « gardiens du Sacré », de cette énergie vitale, au service de l’Unité infinie, qui peut féconder la substance en réalisant la synthèse des parties dans un nouvel Individu collectif.

La Conscience planétaire est un Ordre, à l’imitation des Ordres supérieurs.

3) L’Ordre de l’Espace solaire opère, sur son niveau, avec la Troisième Loi de Synthèse, qui n’en est plus à dépasser les conflits et les diversités entre les parties, mais plutôt à donner une impulsion progressive et à accélérer l’action conjointe des unités ou monades maintenant en mesure de « coopérer de manière coordonnée en direction de l’Intention commune ».

Système, Groupe, Ordre sont tous de splendides Énergies ou Idées pour exprimer l’Unité synthétique du tout. L’Humanité peut et devra toujours apprendre davantage à devenir hiérarchique : à gouverner comme un Ordre planétaire, à aimer comme un Groupe unique de Cœur, à créer un Système de rapports harmoniques ou joyeux.

L’homme, qui se trouve à mi-parcours sur le chemin de l’évolution, indique le stade d’évolution de la conscience dans laquelle, une triple conscience est possible :

  • la conscience de l’individualité,
  • la conscience des forces sub-humaines qui doivent être dominées,
  • et la conscience de la place entre le plan et l’intention d’un Homme plus grand,

Il doit être considéré comme la plus importante des évolutions, parce que par son intermédiaire, les lois de l’unité de groupe peuvent être réalisées intelligemment pour les trois autres groupes : super humain, humain et subhumains.

[…] l’objectif immédiat du règne humain est d’établir consciemment des relations systémiques, de prendre part activement et consciemment au travail de groupe.” (1)

Dans les textes de l’Ancienne Sagesse, le Modèle pour chaque Ordre, Groupe, ou Système harmonique entre les centres de consciences, et donc aussi pour les centres de consciences humaines et planétaires, indique le canon septénaire, le Nombre Sept, les permutations ou corrélations possibles entre une triade d’aspects ou de principes fondamentaux de l’Un.

Ce sont les sept Principes de la Vie Une, les sept Rayons ou Logoï constructeurs, les sept Hiérarchies créatives de l’Espace solaire, les sept plans cosmiques de la Substance. (2)

  » L’univers est un système de cœurs « . (Agni Yoga)

 “ La Vie conquiert l’Espace à travers un système de sept centres « . (E. Savoini)

 


(1) Traité sur le Feu cosmique-p. 1216
(2) Traduction Libre de l’article TPS Editor | 8 febbraio 2017 | Sistema et Il Gruppo umano verso un Sistema e Ordine planetario.

 

Taggé , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire